Subscribe to our RSS Feed
"Les niveaux de BPA dans le corps humain sont très faibles, ce qui indique que le BPA ne s’accumule pas dans le corps et est rapidement éliminé. "
Organisation mondiale de la Santé (OMS), Novembre 2010
"Les niveaux de BPA dans le corps humain sont très faibles, ce qui indique que le BPA ne s’accumule pas dans le corps et est rapidement éliminé. "
Organisation mondiale de la Santé (OMS), Novembre 2010
"Les estimations les plus élevées d’exposition cumulée au BPA provenant tant des sources alimentaires que non alimentaires sont, en fonction du groupe d’âge, 3 à 5 fois inférieure à la DJA"
Fiche d’information de l’autorité européenne de sécurité alimentaire (European Food Safety Authority, EFSA), janvier 2015
"Les études menées par le Centre national pour la recherche toxicologique (National Center for Toxicological Research, NCTF) de la FDA n’ont montré aucun effet du BPA à une faible dose d’exposition. "
Site Internet de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA), 2015
"Les études menées par le Centre national pour la recherche toxicologique (National Center for Toxicological Research, NCTF) de la FDA n’ont montré aucun effet du BPA à une faible dose d’exposition. "
Site Internet de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA), 2015
"Le BPA est sans danger aux niveaux actuellement présents dans les aliments "
Site Internet de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration, FDA), 2015
"Le BPA est sans danger aux niveaux actuellement présents dans les aliments "
Site Internet de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration, FDA), 2015
"Le BPA ne présente aucun risque pour la santé des consommateurs de n’importe quel groupe d’âge aux niveaux d’exposition actuels "
Communiqué de presse de l’EFSA, janvier 2015

Bisphenol A Europe

Le bisphénol A (BPA) est un composé chimique organique qui entre dans la composition de départ des résines époxydes et du polycarbonate. Le polycarbonate est un plastique très polyvalent, durable, transparent, qui résiste à la chaleur, au choc, et qui est un matériau de choix pour une large gamme d'utilisations finales, pour des applications aussi diverses que les DVD, les ordinateurs, l’électro-ménager, les lunettes et les lentilles, les bombonnes d'eau réutilisables et le matériel médical. Les résines époxydes sont utilisées principalement en tant que revêtement pour des applications industrielles et de consommation, telles que la nourriture et les boissons en canettes et les revêtements de protection pour des utilisations électroniques et marines. En savoir plus sur le BPA et ses applications.

EFSA confirms safety of BPA » En apprendre plus EFSA concludes 'No consumer health risk from bisphenol A exposure' En apprendre plus
Socio-economic impact » En apprendre plus

Le polycarbonate en France : un acteur important pour l'économie et la qualité de la vie du pays.

En apprendre plus

Bisphenol A Mythes et Réalités

Mythe: "Les débris de polycarbonate se décomposent en mer "
Fait: Le polycarbonate n’est pas utilisé comme emballage à usage unique. De fait, les produits à base de polycarbonate sont largement réutilisés et recyclés. Par exemple, les grandes bonbonnes d’eau de 5 gallons (environ vingt litres) sont fabriquées à partir de polycarbonate. Ces bonbonnes d’eau sont généralement [...] Lire la suite
Mythe
Mythe: "Le bisphénol A est un perturbateur endocrinien ou hormonal "
Fait: Dans sa communication de juin 2016, la Commission européenne a proposé de fonder les critères pour identifier les perturbateurs endocriniens sur la définition largement acceptée du Programme international sur la sécurité des substances chimiques (PISSC) de l’OMS, et elle a précisé comment cette identification devait [...] Lire la suite
Mythe

Examinons de plus près le BPA

Cette vidéo donne un aperçu des nombreux produits fabriqués à partir du BPA, et évoque la controverse relative à la sécurité du Bisphénol A

Voir la vidéo sur Youtube

Join the debate


Join the debate