Subscribe to our RSS Feed
"Le BPA est sans danger aux niveaux actuellement présents dans les aliments "
Site Internet de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration, FDA), 2015
"Le BPA est sans danger aux niveaux actuellement présents dans les aliments "
Site Internet de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration, FDA), 2015
"Les niveaux de BPA dans le corps humain sont très faibles, ce qui indique que le BPA ne s’accumule pas dans le corps et est rapidement éliminé. "
Organisation mondiale de la Santé (OMS), Novembre 2010
"Les études menées par le Centre national pour la recherche toxicologique (National Center for Toxicological Research, NCTF) de la FDA n’ont montré aucun effet du BPA à une faible dose d’exposition. "
Site Internet de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA), 2015
"Les estimations les plus élevées d’exposition cumulée au BPA provenant tant des sources alimentaires que non alimentaires sont, en fonction du groupe d’âge, 3 à 5 fois inférieure à la DJA"
Fiche d’information de l’autorité européenne de sécurité alimentaire (European Food Safety Authority, EFSA), janvier 2015
"Les estimations les plus élevées d’exposition cumulée au BPA provenant tant des sources alimentaires que non alimentaires sont, en fonction du groupe d’âge, 3 à 5 fois inférieure à la DJA"
Fiche d’information de l’autorité européenne de sécurité alimentaire (European Food Safety Authority, EFSA), janvier 2015
"Le BPA est sans danger aux niveaux actuellement présents dans les aliments "
Site Internet de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration, FDA), 2015
"Le BPA ne présente aucun risque pour la santé des consommateurs de n’importe quel groupe d’âge aux niveaux d’exposition actuels "
Communiqué de presse de l’EFSA, janvier 2015

Bisphénol A (BPA) et législation européenne

En Europe et au-delà, les substances chimiques comme le bisphénol A (BPA) sont soumises à des réglementations qui garantissent un niveau élevé de protection de la santé humaine et de l’environnement.

Dans l’Union européenne (UE), la fabrication et l’utilisation de substances chimiques – dont le BPA – doivent se conformer à un cadre législatif complet.  Le règlement REACH porte sur l’enregistrement, l’évaluation, l’autorisation et la restriction des produits chimiques et il constitue le cadre législatif s’appliquant aux substances chimiques dans l’Union Européenne (Règlement (CE) n° 1907/2006). Le règlement (CE) n° 1272/2008, dit règlement CLP (Classification, Labelling and Packaging), est le règlement européen régissant la classification, l’étiquetage et l’emballage des substances et mélanges chimiques. Le règlement CLP assure que les risques présentés par des substances et mélanges chimiques sont clairement communiqués aux travailleurs et aux consommateurs dans l’UE par l’intermédiaire de la classification et de l’étiquetage. >> Pour plus de renseignements sur le BPA et sur REACH et les processus connexes

En outre, un ensemble de législations spécifiques au produit existe en Europe, qui définit les exigences relatives à l’utilisation de substances chimiques dans différents types de produits (par exemple les emballages et contenants alimentaires, les dispositifs médicaux, les cosmétiques, les jouets, etc.). Cet ensemble existe pour assurer un niveau élevé de protection de la santé humaine, tout en permettant un fonctionnement efficace du marché intérieur. >> Pour plus de renseignements sur la réglementation relative au contact avec des denrées alimentaires

Dans l’UE, à l’exception des biberons, les matériaux à base de BPA sont approuvés pour toutes les utilisations prévues. Cela vaut également pour la grande majorité des autres régions du monde. Les autorités du monde entier ont examiné et confirmé à diverses reprises l’innocuité du BPA dans ses applications prévues. Certains pays européens ont cependant établi des restrictions nationales concernant l’utilisation de matériaux à base de BPA dans les applications plastique destinées à entrer en contact avec des denrées alimentaires quand il est destiné aux bébés et aux enfants en bas âge. Ces restrictions nationales vont au-delà de la législation européenne harmonisée. Depuis janvier 2015, la France a édicté une restriction nationale interdisant l’utilisation du BPA dans les matériaux destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires. La mesure, qui couvre de multiples applications des fontaines à eau en polycarbonate jusqu’aux canettes de boissons à revêtement époxy, est contraire aux règles s’appliquant à l’échelle européenne pour les matières plastiques dans les matériaux destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires et est en outre en conflit avec l’avis de l’EFSA datant de 2015. >> Pour plus de renseignements sur les mesures nationales au sein de l’UE et dans le monde

*Le site est actuellement en cours de maintenance